Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Retour de vacances...Le Jardin a souffert!

Publié le par Emile

Ma mini lande...J'ai l'impression que quelqu'un a passé les bruyères au chalumeau!

Ma mini lande...J'ai l'impression que quelqu'un a passé les bruyères au chalumeau!

Bon, les vacances sont finies. En fait elles se sont terminées il y a deux semaines mais, canicule et rentrée des enfants à manager proprement ont fait que je n'ai pas eu le courage de faire quoi que ce soit au jardin d'autant que le spectacle de ce dernier en arrivant était plus que désolant...

Enfin, je vous confirme que l'Italie est un pays superbe, chargé d'histoire, des villes et villages aussi superbes les uns que les autres, art et culture à profusion, un climat idéal, une cuisine qu'on ne présente plus....La dolce vita non usurpée...!

Ceci étant dit, revenons au jardin. Ben mon vieux! Il a sacrément trinqué le jardin. Il en peut plus la jardin. Il a jauni le jardin! Il a séché la jardin et il implore la pluie..

Que dire des massifs avachis dans une terre sèche. La minilande n'existe plus qu'en souvenirs et photos. Elle est complètement cramée...Les rodhos s'en sont sortis simplement parce que ma soeur est passée une fois par semaine pour les arroser d'eau de luie stockée dans le récupérateur.

Bon, une fois le constat fait, voyons les choses du coté positif. De toute façon ai je le choix?

Premièrement, j'ai quand même le souvenir de l'avoir vu dans sa splendeur en Mai et Juin, ce malgré la pluie incessante du printemps. Les quelques photos prises alors ne me font pas mentir.

Je me dis qu'en fait l'été plombé de chaleur et sécheresse, aura eu raison des frondaisons et massifs. Mais un rapide tour du jardin m'indique que les plantes vivaces, plutôt moches et défraichies, restent vivaces. Elles repartiront le moment venu.

J'ai fait un premier nettoyage. Tonte de pelouse...enfin du tapis brosse vert jaune! ramassages des feuilles qui ont commencé à tomber. C'est pas l'automne bien entendu mais des feuilles ont séché et sont tombées, notamment sous le Vénérable qui n'avait pas besoin de cet épisode chaud et sec! Par ailleurs, j'ai commencé aussi à rabattre certaines vivaces hautes et défleuries.

Deuxièmement, on nous promet encore du soleil et de la chaleur pour cette semaine. Ne boudons pas notre plaisir et profitons tout de même de cette douceur de fin d'été. Ayant la chance d'avoir ce jardin, les apéritifs dinatoires en terrasse sont fort appréciés après les taches de la journée...

Enfin, l'état actuel du jardin va me permettre de m'y mettre et dès demain matin, je vais me vider sainement l'esprit en commençant un désherbage manuel des massifs et plate bandes, tranquillou, sans forcer, sur plsuieurs jours. J'ai vu que les liserons se sont bien développés et commencent à étouffer certaines plantes et arbustes.

Vous l'aurez compris, une séance de nettoyage sérieux est en cours afin de préparer le jardin pour les prochaines plantations (et divisions aussi) à venir dans les semaines à suivre. La mini lande aussi est à reprendre... je dois réfléchir à quoi pourra remplacer les bruyères visiblement inadaptés à cet endroit certainement trop "malmené" par le système racinaire des arbres environnants.

Bien, il est 19:00 et ma tendre épouse m'invite à la rejoindre sur la terrasse pour trinquer avec un kir Chablis bien frais....ce que femme veut....

Quelle différence avec le mois de Juin! Le jardin est fatigué de la sécheresse de ce mois d'Aout....

Quelle différence avec le mois de Juin! Le jardin est fatigué de la sécheresse de ce mois d'Aout....

Plate bande Nord, massif près de la terrasse...ils ont souffert et sont bien avachis. Les deux heures de pluie d'hier n'auront pas suffi à humidifier le sol en profondeur. Seuls les oeillets semblent apprécier cette sécheresse.
Plate bande Nord, massif près de la terrasse...ils ont souffert et sont bien avachis. Les deux heures de pluie d'hier n'auront pas suffi à humidifier le sol en profondeur. Seuls les oeillets semblent apprécier cette sécheresse.

Plate bande Nord, massif près de la terrasse...ils ont souffert et sont bien avachis. Les deux heures de pluie d'hier n'auront pas suffi à humidifier le sol en profondeur. Seuls les oeillets semblent apprécier cette sécheresse.

Les anémones du japon tentent de donner un peu de couleur dans cette harmonie "vert jaune cramé". Je les en remercie!

Les anémones du japon tentent de donner un peu de couleur dans cette harmonie "vert jaune cramé". Je les en remercie!

Rozane va bientôt tirer sa révérence...On taillera court!

Rozane va bientôt tirer sa révérence...On taillera court!

...Même ma vigne me conseille d'aller acheter du raisin chez le primeur du coin...Un comble!

...Même ma vigne me conseille d'aller acheter du raisin chez le primeur du coin...Un comble!

Voir les commentaires

L'ETE, ENFIN....

Publié le par Emile

Sweet Love prise hier soir...Couleur diaphane et subtile...Parfum délicat..du bonheur!

Sweet Love prise hier soir...Couleur diaphane et subtile...Parfum délicat..du bonheur!

L'été est arrivé. Enfin celui qu'on attend avec du soleil et de la chaleur, pas l'officiel du 21 Juin passé où on se caillait les meu..dans une humidité ambiante!

Il est arrivé enfin, mais soudainement, avec une hausse brutale des températures. Hier on pointait 34 degrés en début d'après midi. Ce matin, c'est un peu moins chaud mais le mercure n'est pas descendu sous les 22 cette nuit passée. Autant dire que cette chaude période caniculaire n'est pas trop appréciée par les plantes au jardin qui souffrent, c'est visible..

Faut dire qu'à part les rodhos, hydrangéas et autres bruyères, douchés à l'eau de pluie récupérée, et aussi les arbustes plantés de l'année, je n'arrose pas le reste. Alors c'est sec! vachement sec même...Je pense que ce soir je vais quand même mettre un coup de jet sur les massifs.

Ceci dit, le jardin dans son ensemble est dans sa plénitude estivale. Cela se traduit par une tenue moins "tenue", je dirais moins "turgescente" qu'au printemps quand malgré les conditions humides, ou grâce à ces conditions (?), c'est selon, le jardin déployait ses splendeurs.

Aujourd'hui, les floraisons se font plus rares, les feuillages tentent de résister au rayons ardents du soleil. Les massifs et bordures font relâche...et cela est contagieux car je fais moi même relâche. Le courage me manque pour aller nettoyer, désherber tout cela.

...Alors, mon regard adpote sournoisement une focale "plan large" qui gomme les détails depuis ma terrasse...le jardin reste -à mon goût - bien joli finalement.

Ce sontles vacances aussi pour les plantes et j'en fais donc un minimum...Taille des fleurs fanées, tonte hebdomadaire, un point c'est tout! Et bien sûr un arrosage si vraiment nécassaire.

La semaine prochaine...Direction l'Italie. La Sérinissime, l'Art Florentin, Rome, Cinque terre m'attendent! je suis impatient.

Y a relâche...Rozanne part dans tous les sens! si si, y des rosiers dans ce fouillis...La bordure Nord se tient encore à peu près.
Y a relâche...Rozanne part dans tous les sens! si si, y des rosiers dans ce fouillis...La bordure Nord se tient encore à peu près.

Y a relâche...Rozanne part dans tous les sens! si si, y des rosiers dans ce fouillis...La bordure Nord se tient encore à peu près.

Négligé??...Naturel??...Bon on dira un peu des deux...En tous cas, c'est bien sec!
Négligé??...Naturel??...Bon on dira un peu des deux...En tous cas, c'est bien sec!

Négligé??...Naturel??...Bon on dira un peu des deux...En tous cas, c'est bien sec!

Mes rodhos...Ceux là j'y fais vraiment attention...Un bon paillage d'écorces de pins maintient l'humidité. J'espère une météo pas trop chaude pendant mon absence.
Mes rodhos...Ceux là j'y fais vraiment attention...Un bon paillage d'écorces de pins maintient l'humidité. J'espère une météo pas trop chaude pendant mon absence.

Mes rodhos...Ceux là j'y fais vraiment attention...Un bon paillage d'écorces de pins maintient l'humidité. J'espère une météo pas trop chaude pendant mon absence.

Une grande satisfaction du moment. Le buis repart très bien. Convalescence fragile pour le Vénérable, qui après avoir perdu ses feuilles en refait d'autres...moins nombreuses certes. Je croise les doigts, je ne veux pas qu'il meure!
Une grande satisfaction du moment. Le buis repart très bien. Convalescence fragile pour le Vénérable, qui après avoir perdu ses feuilles en refait d'autres...moins nombreuses certes. Je croise les doigts, je ne veux pas qu'il meure!

Une grande satisfaction du moment. Le buis repart très bien. Convalescence fragile pour le Vénérable, qui après avoir perdu ses feuilles en refait d'autres...moins nombreuses certes. Je croise les doigts, je ne veux pas qu'il meure!

Non,non! c'est pas dans le jardin!! c'est au pays de ma bien aimée..en Thailande. C'est beau non?

Non,non! c'est pas dans le jardin!! c'est au pays de ma bien aimée..en Thailande. C'est beau non?

20 heures, un soir il y a quelque temps..Douceur du soir et bon bordeaux! Changez rien pour moi...

20 heures, un soir il y a quelque temps..Douceur du soir et bon bordeaux! Changez rien pour moi...

Eh bien, il est temps de faire une pose. Je reviendrais donc "blogger" dans un mois. Je souhaite à toutes et tous de très bons congés estivaux. A bientôt et encore merci de vos passages et conseils. En ces périodes où le monde devient fou, ces quelques pages et échanges, ne peuvent que nous faire un peu de bien...

Voir les commentaires

Fin Juin...Fin aussi de première mi-temps au jardin...

Publié le par Emile

En cette période très orientée Football avec l'Euro, je me permets une comparaison avec ce sport. En effet, c'est ma première vraie saison au jardin où je constate une pause en cette fin du mois de juin.

Le jardin a connu "une montée en puissance" avec une apogée vers la mi-mai pour enfin atteindre son summum vers la mi-juin où, malgré les pluies ennuyeuses, les floraisons des vivaces de printemps se sont déroulées dans un tempo et une harmonie de couleurs romantiques me comblant totalement dans mes choix.

Qu'en est-il aujourd'hui? Exit le printemps...Nous sommes entrés dans l'été, même si encore une fois, en regardant du coté du ciel on n'en a pas vraiment l'impression. Le cycle des floraisons lui semble respecter le timing et force est de constater que les floraisons de printemps ont vécu.

Les hampes des digitales et autres campanules qui rythmaient de leur verticales colorées les massifs et bordures, sont toujours là mais désormais disgracieuses et proches de la montée en graine.

En décalage sur le texte...Trouvé sur le bord de la route et mis dans une anfractuosité de mon allée cimentée...C'est sympa je trouve.

En décalage sur le texte...Trouvé sur le bord de la route et mis dans une anfractuosité de mon allée cimentée...C'est sympa je trouve.

Pas génial en matière d'esthétisme, mais je me demande si je dois attendre de récupérer les graines, voire d'attendre qu'elles se ressèment toutes seules? L'avez vous fait déjà?
Pas génial en matière d'esthétisme, mais je me demande si je dois attendre de récupérer les graines, voire d'attendre qu'elles se ressèment toutes seules? L'avez vous fait déjà?

Pas génial en matière d'esthétisme, mais je me demande si je dois attendre de récupérer les graines, voire d'attendre qu'elles se ressèment toutes seules? L'avez vous fait déjà?

Quant au reste, les verts deviennent matures dans leur tonalité. les frondaisons printanières aux tons vert tendre, de même que les jeunes feuillages aux tons acidulés moutonnant dans les bordures et massifs, on fait place à des verts bien plus francs, voire sombres dans les feuillages des arbres.

les massifs sont devenus quelconques, les bordures sont entrées en mode fouillis....
les massifs sont devenus quelconques, les bordures sont entrées en mode fouillis....

les massifs sont devenus quelconques, les bordures sont entrées en mode fouillis....

Bien, heureusement, les rosiers tiennent la corde, et je comprends maintenant les jardins remplis de rosiers divers et variés...Moi avec mes deux douzaines de rosiers, j'ai du chemin encore à faire! En tous cas ils sont là, même après la pluie. je coupe les fleurs abimées ou fanées, et de nouveaux boutons apparaissent. C'est vraiment bien!

Music hall en rose et Mille et une nuits abricot
Music hall en rose et Mille et une nuits abricot

Music hall en rose et Mille et une nuits abricot

à gauche...je sais pas, et a droite...non plus!à gauche...je sais pas, et a droite...non plus!

à gauche...je sais pas, et a droite...non plus!

Et puis, même si je n'ai pas suffisamment réfléchi à l'organisation du jardin notamment sur la partie "relai" dans les floraisons et saisons, le jardin a malgré tout su parer au plus pressé et quelques surprises ressurgissent du passé pour venir égayer les masses vertes alentours.

Mes dernières plantations ont concerné un pin mugo nain et un rosier nain polyantha rose clair, tous deux installés dans ma mini lande.

Mariage non arrangé entre lavatère et hémérocalle dans les framboisiers... Je valide leur union.
Mariage non arrangé entre lavatère et hémérocalle dans les framboisiers... Je valide leur union.

Mariage non arrangé entre lavatère et hémérocalle dans les framboisiers... Je valide leur union.

Chandelles coupées sur ce pin nain...pour le maintenir nain. Ce rosier ne devrait pas dépasser 50/60 cms.
Chandelles coupées sur ce pin nain...pour le maintenir nain. Ce rosier ne devrait pas dépasser 50/60 cms.

Chandelles coupées sur ce pin nain...pour le maintenir nain. Ce rosier ne devrait pas dépasser 50/60 cms.

Bon celles là je les avais plantées..Jeune astilbe rouge et oeillets roses. Je n'avais pas choisi ces derniers, mais ce que femme veut....Et finalement je les ai adoptés!
Bon celles là je les avais plantées..Jeune astilbe rouge et oeillets roses. Je n'avais pas choisi ces derniers, mais ce que femme veut....Et finalement je les ai adoptés!

Bon celles là je les avais plantées..Jeune astilbe rouge et oeillets roses. Je n'avais pas choisi ces derniers, mais ce que femme veut....Et finalement je les ai adoptés!

Pour terminer ce billet, chose promise, chose dûe...pas à vous mais à ces deux plants de tomate germés dans le pot de pélargonium et donc remis en terre, dans la bordure des aromatiques près de la terrasse.

Car oui j'ai amnénagé cette bordure indispensable à mes yeux...et mon goût, à mes besoins de cuisinier amateur mais assidû. J'y plante les basiques qui me sont nécessaires. Leur goûts et senteurs n'ont évidemment rien à voir avec les herbes de supermarché....

Tomates en premier plan à coté du basilic petites feuilles. pas certain d'en récolter une... Et la coriandre tout simplement...délicieuse et indispensable dans la cuisine thaiie
Tomates en premier plan à coté du basilic petites feuilles. pas certain d'en récolter une... Et la coriandre tout simplement...délicieuse et indispensable dans la cuisine thaiie

Tomates en premier plan à coté du basilic petites feuilles. pas certain d'en récolter une... Et la coriandre tout simplement...délicieuse et indispensable dans la cuisine thaiie

Voir les commentaires

Avant....Après

Publié le par Emile

prise de vue datant de 2007. la bordure "nord" doit faire 50 cms de large. La barrière anti rhizome des bambous n'y était pas encore mise.

prise de vue datant de 2007. la bordure "nord" doit faire 50 cms de large. La barrière anti rhizome des bambous n'y était pas encore mise.

Comme tout le monde jardinier, ou presque, je passe - difficilement - au travers des averses orageuses qui jours après jours détériorent ce que nous attendions tous en cette fin de printemps, c'est à dire un jardin plein de formes et de couleurs après tout le travail accompli ces derniers mois et même avant l'hiver...

J'attends donc le retour du sec pour procéder à un nettoyage des bordures et massifs, et essayer de remettre de l'ordre pour un deuxième départ estival...

En attendant j'ai fait un autre nettoyage dans mon ordinateur et fait aussi un peu de classement dans mes photos stockées "en vrac" dans mon disque dur. Cela devenait un véritable enfer pour y retrouver quoi que ce soit et de plus j'ai pris la sage décision de faire enfin une sauvegarde externe.

Bon, tout ça pour dire que dans tout ce bazar, j'ai déniché deux ou trois clichés pris en 2007, puis 2011. Le jardinage ne faisant pas partie de mes priorités d'alors, cela explique la rareté desdits clichés

Enfin je souhaitais vous les montrer quand même car, malgré tout, on voit bien la différence avec aujourd'hui, principalement depuis l'an passé où j'ai décidé de m'y mettre!

Un peu d'organisation, du travail, mais surtout de la passion, le tout bien "drivé" par les conseils et informations glanés sur les blogs sélectionnés qui forment (me forment!) la base de mes recherches et lectures "jardinistiques".

Vous pourrez juger par vous même des changements.

Automne 2007. Les charmes sont encore des arbustes. Le noisetier du milieu - je ne l'ai pas planté, il y est venu seul - est à hauteur des anémones du japon. Et que dire de ces poteaux rouillés qui servaient à tendre le fil de sèche linge...comme dans tous les jardins d'avant...

Automne 2007. Les charmes sont encore des arbustes. Le noisetier du milieu - je ne l'ai pas planté, il y est venu seul - est à hauteur des anémones du japon. Et que dire de ces poteaux rouillés qui servaient à tendre le fil de sèche linge...comme dans tous les jardins d'avant...

Photo prise hier... A peu près sous le même angle. Jeu des 7 différences ou plus,  mais Le temps lui est identique! gris....

Photo prise hier... A peu près sous le même angle. Jeu des 7 différences ou plus, mais Le temps lui est identique! gris....

Et puis, j'ai aussi retrouvé une photo prise de l'étage de la maison. Là la comparaison avec aujourd'hui est plus marquée encore. Quand je décris un jardin aujourd'hui fait d'ombre et de lumière...On devine aisément pourquoi!

D'ailleurs, cela me donne des indications sur ce que je devrais faire cet hiver en matière d'éclaircissement des arbres de droite, y compris sur les branches étagées, afin d'aérer les frondaisons et de créer des trouées - puits - de lumières plus ou moins tamisées pour les plantations du dessous.

Les arbres forment encore des masses compactes mais la pelouse reste majoritairement visible. Le jardin est vert...pas d'autres couleurs décelables.

Les arbres forment encore des masses compactes mais la pelouse reste majoritairement visible. Le jardin est vert...pas d'autres couleurs décelables.

Le changement aujourd'hui est notoire. Normal...Ca a poussé! Sur la droite on est à l'étage pratiquement au niveau de la canopée. Il y a nécessité d'éclaircir les frondaisons pour une pénétration plus importante de la lumière jusqu'au sol.
Le changement aujourd'hui est notoire. Normal...Ca a poussé! Sur la droite on est à l'étage pratiquement au niveau de la canopée. Il y a nécessité d'éclaircir les frondaisons pour une pénétration plus importante de la lumière jusqu'au sol.

Le changement aujourd'hui est notoire. Normal...Ca a poussé! Sur la droite on est à l'étage pratiquement au niveau de la canopée. Il y a nécessité d'éclaircir les frondaisons pour une pénétration plus importante de la lumière jusqu'au sol.

Voir les commentaires

Drache (de l'allemand "dreschen"). S'applique à une pluie battante

Publié le par Emile

Bon il a fortement plu en fin de nuit...Allons voir si c'est la cata...sur les fleurs.

Bon il a fortement plu en fin de nuit...Allons voir si c'est la cata...sur les fleurs.

Dans mon post précédent, le soleil étant revenu après une semaine de pluies, je vous invitais à une balade au jardin sous un ciel bleu retrouvé avec grand plaisir. Les floraisons à venir semblaient prometteuses, et je m'étais dit "tiens la semaine suivante je ferai des photos "massifs et fleurs épanouies" et les posterai afin de les partager avec vous tous!"

Tu parles! cette nuit, réveillé par le battement de la pluie sur le toit en polycarbonate de ce qui me "sert de serre" (jeu de mots aurait dit Maitre Capello...), j'ai craint un instant de nouvelles infiltrations au sous sol. Une rapide vérification me rassure et je me recouche l'esprit tranquille.

Au moment d'écrire ces lignes, en milieu de matinée, j'écoute en fond sonore le bulletin météo qui souligne d'une part que le record de pluies sur la région parisienne a été battu depuis plus d'un siècle, et que d'autre part le régime d'averses continue cette semaine...Ca en devient pénible ce printemps pourri, mais que peut on y faire? On ne domine pas la météo, fort heureusement d'ailleurs...Il n'y a plus qu'à prendre son mal en patience.

Ce matin je décide donc d'aller voir quand même si la pluie n'a pas trop abimé les fleurs. La luminosité est assez présente finalement. Le temps est bien couvert, certes, mais on sent quand même qu'au dessus de cette couche gris clair le soleil se tient prêt à percer dès que les voilages que constituent les nuages voudront bien s'entrouvrir...Bon on est quand même mi-juin que diable! Les belles journées vont bien finir par s'imposer!

C'est sûr, les fleurs ont pas mal souffert. Les roses particulièrement ont mal encaissé l'impact des grosses gouttes bien lourdes tombant quasi verticalement du fait de l'absence de vent. Enfin les massifs se sont bien avachis sous cette grosse pluie nocturne.

Autre fait notable. L'humidité présente et surtout constante de ces derniers temps, combinée à la relative douceur du temps, même si on est en dessous des températures normales, a fait sortir les limaces et autres gastéropodes qui se sont invités au "banquet" des hostas, entre autres.

Bon, une fois fait un premier constat à tout le moins mitigé, je refais un deuxième passage dans l'herble mouillée, mais avec un regard différent (...indulgent peut-être?) cette fois. Tiens, je ne le trouve pas si moche le jardin dans son ensemble....au contraire!

Et je fais un troisième passage en changeant les angles de vues. C'est à ce moment que je décide de prendre ma tablette pour une petite séance de photos. Les plantes ont finalement bien résisté. Les taches rouillées sur les roses claires, les fleurs retombantes, les massifs avachis, les trous dans les feuilles, je ne les vois plus de la même façon car ce plantes -mes plantes- ont fait l'effort d'être belles et présentables malgré les éléments. Je veux les en remercier.

La "drache" ne l'aura pas vaincu...Ce jardin me plait de plus en plus.

Aie aie aie...pas bien joli...Bon je me dis qu'après la pluie....Et puis la floraison des rosiers commence juste!
Aie aie aie...pas bien joli...Bon je me dis qu'après la pluie....Et puis la floraison des rosiers commence juste!
Aie aie aie...pas bien joli...Bon je me dis qu'après la pluie....Et puis la floraison des rosiers commence juste!

Aie aie aie...pas bien joli...Bon je me dis qu'après la pluie....Et puis la floraison des rosiers commence juste!

Je sens bien que cette association va fonctionner...à revoir dans sa plénitude et sous le soleil...

Je sens bien que cette association va fonctionner...à revoir dans sa plénitude et sous le soleil...

Genou à terre...tant pour le géranium vivace que l'achillée..seront comptés mais pas KO!
Genou à terre...tant pour le géranium vivace que l'achillée..seront comptés mais pas KO!

Genou à terre...tant pour le géranium vivace que l'achillée..seront comptés mais pas KO!

s'il en est un qui se régale de ces conditions, c'est le bambou. Ses pousses sont vigoureuses...Du travail d'éclaircissement en perspective. On le distingue à peine, j'ai dirigé vers ses cannes une clématite "Etolie violette" plantée à l'ombre du massif de géranium.

s'il en est un qui se régale de ces conditions, c'est le bambou. Ses pousses sont vigoureuses...Du travail d'éclaircissement en perspective. On le distingue à peine, j'ai dirigé vers ses cannes une clématite "Etolie violette" plantée à l'ombre du massif de géranium.

Clématite "Margaret Hunt" installée près de ce deutzia. Patience, l'an prochain il fera son effet!
Clématite "Margaret Hunt" installée près de ce deutzia. Patience, l'an prochain il fera son effet!

Clématite "Margaret Hunt" installée près de ce deutzia. Patience, l'an prochain il fera son effet!

Le fond du jardin...rime avec fin juin, ensuite ce sera juillet. on a du premier plan vers le bout: helianthus jaune, anénome du japon, marguerite sauvage, et aster. Le vénérable m'inquiète, il perd ses feuilles. Je le soutiens dans son combat.
Le fond du jardin...rime avec fin juin, ensuite ce sera juillet. on a du premier plan vers le bout: helianthus jaune, anénome du japon, marguerite sauvage, et aster. Le vénérable m'inquiète, il perd ses feuilles. Je le soutiens dans son combat.

Le fond du jardin...rime avec fin juin, ensuite ce sera juillet. on a du premier plan vers le bout: helianthus jaune, anénome du japon, marguerite sauvage, et aster. Le vénérable m'inquiète, il perd ses feuilles. Je le soutiens dans son combat.

Les campanules émergent des massifs et ryhment de par leur verticalité l'harmonie des formes. J'aime beaucoup le romantisme de ces fleurs.
Les campanules émergent des massifs et ryhment de par leur verticalité l'harmonie des formes. J'aime beaucoup le romantisme de ces fleurs.

Les campanules émergent des massifs et ryhment de par leur verticalité l'harmonie des formes. J'aime beaucoup le romantisme de ces fleurs.

Une graine de tomate a germé dans le pot du pelargonium (mon épouse "enrichit ses potées avec les déchets légumes). Il veut vivre. Message reçu...il sera replanté. Si les cerises ne sont pas au rendez vous cette année, gageons que le raisin y soit.
Une graine de tomate a germé dans le pot du pelargonium (mon épouse "enrichit ses potées avec les déchets légumes). Il veut vivre. Message reçu...il sera replanté. Si les cerises ne sont pas au rendez vous cette année, gageons que le raisin y soit.

Une graine de tomate a germé dans le pot du pelargonium (mon épouse "enrichit ses potées avec les déchets légumes). Il veut vivre. Message reçu...il sera replanté. Si les cerises ne sont pas au rendez vous cette année, gageons que le raisin y soit.

Voir les commentaires

Ciel bleu, Soleil, enfin...Balade au jardin.

Publié le par Emile

Il est huit heures...La lumière arrose le jardin qui ne demande que cela!

Il est huit heures...La lumière arrose le jardin qui ne demande que cela!

Ce matin, il fait beau et le ciel est bleu...Quel bonheur après cette période d'intempéries suivie d'une semaine de gris "plombé". Je n'avais pas coeur à mettre le nez au jardin, d'autant plus que des infiltrations sérieuses s'étaient manifestées dans mon sous sol. Rien à voir bien sûr avec les grosses inondations qui ont frappé les riverains de la rivière Essonne, mais j'ai craint un moment que les mini sources qui s'étaient formées chez moi dans le sous sol ne s'arrêtent...Heureusement elles se sont taries en quatre jours. Un bon coup de raclette pour évacuer le surplus et le reste a séché.

Or donc ce matin, l'esprit joyeux, je me fais couler un café que je vais prendre à l'extérieur. Hier la pelouse a été coupée. L'herbe ce matin est mouillée, elle sent bon, et la rosée encore présente sur les feuillages forme autant de perles lumineuses. Ce que je ne peux transcrire ici, ce sont les chants des oiseaux qui à leur manière saluent comme moi le retour du soleil. Ce dernier non encore brûlant en cette heure matinale forme des rais de lumière tels des projecteurs de scène qui mettent en valeur fleurs, ou feuillages, ou encore vont accrocher une goutte de rosée qui éclate d'un brillant tel un diamant. C'est juste magique. Quel bonheur!

La lumière tant absente ces derniers temps perce au travers des feuillages et va caresser les massifs et bordures de vivaces pour doper leur floraisons tant attendues. Heureusement les pluies battantes de ces derniers jours n'ont pas trop endommagé les boutons floraux. Seuls quelques rosiers ont souffert, mais la relève est déja en place.

Me voilà donc dans le jardin à arpenter le terrain. Quelle évolution depuis cet hiver dernier...je dirais même depuis le mois dernier..Les plantes se portent à merveille et poussent vraiment bien! Encore une fois, je me rends compte de ma courte expérience. Les hostas que j'avais plantés dans ma bordure "nord" sont recouverts par les hostas anciens en place tellement vigoureux. Je devrai certainement y remédier. En attendant, je profite de ce soleil qui me fait tant de bien dans ma balade matinale au jardin...

Tiens d'ailleurs pourqoui ne pas vous en faire profiter! Allez, suivez moi, la balade ne sera pas trop longue, ne vous inquiétez pas, on ne peut pas se perdre dans ce lopin de terre.

C'est parti...

Vous êtes prêts? on y va...On descend donc de la maison pour arriver sur la terrasse (vous vous rappelez...mon poste de contemplation ...et de dégustation d'un bon vin...

Vous êtes prêts? on y va...On descend donc de la maison pour arriver sur la terrasse (vous vous rappelez...mon poste de contemplation ...et de dégustation d'un bon vin...

Laissons la terrasse et longeons la bordure "Nord". La haie de thuyas du voisin est haute de 2,5 m et conditionne les plantations à son pied...Mais finalement on y arrive.

Laissons la terrasse et longeons la bordure "Nord". La haie de thuyas du voisin est haute de 2,5 m et conditionne les plantations à son pied...Mais finalement on y arrive.

Vue rapprochée de la bordure "Nord". Les plantations se sont bien développées...je vais devoir replacer certaines plantes qui sinon vont se trouver "étouffées". Mais globalement c'est chouette. J'aime bien.
Vue rapprochée de la bordure "Nord". Les plantations se sont bien développées...je vais devoir replacer certaines plantes qui sinon vont se trouver "étouffées". Mais globalement c'est chouette. J'aime bien.

Vue rapprochée de la bordure "Nord". Les plantations se sont bien développées...je vais devoir replacer certaines plantes qui sinon vont se trouver "étouffées". Mais globalement c'est chouette. J'aime bien.

Les hostas en place sont très envahissants. Ils recouvrent mes plantations récentes! Le jaune d'or des bambous accroche la lumière du soleil.
Les hostas en place sont très envahissants. Ils recouvrent mes plantations récentes! Le jaune d'or des bambous accroche la lumière du soleil.

Les hostas en place sont très envahissants. Ils recouvrent mes plantations récentes! Le jaune d'or des bambous accroche la lumière du soleil.

En contournant les bambous, on arrive au massif des digitales et ancolies (c'est la fin pour elles). On y voit aussi des heuchères, stachys et carex.
En contournant les bambous, on arrive au massif des digitales et ancolies (c'est la fin pour elles). On y voit aussi des heuchères, stachys et carex.

En contournant les bambous, on arrive au massif des digitales et ancolies (c'est la fin pour elles). On y voit aussi des heuchères, stachys et carex.

En contournant les bambous, derrière le massif des digitales, on arrive à celui d'un mix de stachys, physocapus pourpre et geranium dragon heart.
En contournant les bambous, derrière le massif des digitales, on arrive à celui d'un mix de stachys, physocapus pourpre et geranium dragon heart.

En contournant les bambous, derrière le massif des digitales, on arrive à celui d'un mix de stachys, physocapus pourpre et geranium dragon heart.

Nous voici au fond du jardin. Le vénérable y est chez lui...mais cette année finalement il ne me donnera pas de cerises...les feuilles sont cloquées et les fruits naissants sont tombés. je ne lui en veux pas. Qui n'a pas replanté un petit sapin de Noël dans son jardin...Et voilà ce que cela donne 50 ans plus tard...!
Nous voici au fond du jardin. Le vénérable y est chez lui...mais cette année finalement il ne me donnera pas de cerises...les feuilles sont cloquées et les fruits naissants sont tombés. je ne lui en veux pas. Qui n'a pas replanté un petit sapin de Noël dans son jardin...Et voilà ce que cela donne 50 ans plus tard...!

Nous voici au fond du jardin. Le vénérable y est chez lui...mais cette année finalement il ne me donnera pas de cerises...les feuilles sont cloquées et les fruits naissants sont tombés. je ne lui en veux pas. Qui n'a pas replanté un petit sapin de Noël dans son jardin...Et voilà ce que cela donne 50 ans plus tard...!

Allez...on redescend par l'autre coté de l'allée centrale. Pivoines blanches immaculées. Encore une des préférées de Maman. Elles sont là depuis....je ne m'en souviens plus. photo prise près de l'amélanchier. Ce parfum si doux....
Allez...on redescend par l'autre coté de l'allée centrale. Pivoines blanches immaculées. Encore une des préférées de Maman. Elles sont là depuis....je ne m'en souviens plus. photo prise près de l'amélanchier. Ce parfum si doux....

Allez...on redescend par l'autre coté de l'allée centrale. Pivoines blanches immaculées. Encore une des préférées de Maman. Elles sont là depuis....je ne m'en souviens plus. photo prise près de l'amélanchier. Ce parfum si doux....

J'attends beaucoup de cette association archi classique: rosiers, geranium rozane, mais avec en plus alchemille. Ca devrait être sympa. Les hydrangeas quercifolia semblent prometteurs.
J'attends beaucoup de cette association archi classique: rosiers, geranium rozane, mais avec en plus alchemille. Ca devrait être sympa. Les hydrangeas quercifolia semblent prometteurs.

J'attends beaucoup de cette association archi classique: rosiers, geranium rozane, mais avec en plus alchemille. Ca devrait être sympa. Les hydrangeas quercifolia semblent prometteurs.

Minilande avec spirée gold. Les bruyères se développent bien. Tant mieux...Et mes locataires. Ils en sont à leur deuxième portée (mésanges charbonnières).
Minilande avec spirée gold. Les bruyères se développent bien. Tant mieux...Et mes locataires. Ils en sont à leur deuxième portée (mésanges charbonnières).

Minilande avec spirée gold. Les bruyères se développent bien. Tant mieux...Et mes locataires. Ils en sont à leur deuxième portée (mésanges charbonnières).

Redescendons à "travers bois" en contournant l'érable du japon....
Redescendons à "travers bois" en contournant l'érable du japon....

Redescendons à "travers bois" en contournant l'érable du japon....

...Pour revenir sur la terrasse. Tiens la vigne a bien poussé aussi. Et que dire de cet iris que j'attendais bleu...?? Surprise d'un étiquetage hazardeux..Bon la balade est terminée. J'espère qu'elle vous aura plu.
...Pour revenir sur la terrasse. Tiens la vigne a bien poussé aussi. Et que dire de cet iris que j'attendais bleu...?? Surprise d'un étiquetage hazardeux..Bon la balade est terminée. J'espère qu'elle vous aura plu.
...Pour revenir sur la terrasse. Tiens la vigne a bien poussé aussi. Et que dire de cet iris que j'attendais bleu...?? Surprise d'un étiquetage hazardeux..Bon la balade est terminée. J'espère qu'elle vous aura plu.

...Pour revenir sur la terrasse. Tiens la vigne a bien poussé aussi. Et que dire de cet iris que j'attendais bleu...?? Surprise d'un étiquetage hazardeux..Bon la balade est terminée. J'espère qu'elle vous aura plu.

Voir les commentaires

A toutes les mamans du Monde...A ma Maman...

Publié le par Emile

 fleur d'une teinte délicate associée à son parfum tout aussi délicat. Quel bonheur! Maman amait les roses...

fleur d'une teinte délicate associée à son parfum tout aussi délicat. Quel bonheur! Maman amait les roses...

Chères mamans, je veux vous offrir ces fleurs du jardin. En cette mi printemps et après quelques grosses pluies, la chaleur de cette fin de mois de Mai a aussi bien "booster" les floraisons cultivées et souhaitées que les sauvages plus discrètes mais volontaires.

On a toujours l'habitude de les voir de plus ou moins loin, groupées dans nos massifs ou bordures. Je les ai donc volontairement cadré en très gros plan pour bien dévoiler cette délicatesse de formes parfaitement découpées, fleurs élancées ou vaporeuses, veinages, motifs, voire "imprimés sur soie". Quant aux couleurs, ces roses délicats veinés de pourpre, ces contrastes violine et blanc, ces teintes variées, rose soutenu ou abricot tendre, fuschia, mauve ou bleu, ou jaune brillant, forment aussi une palette de couleurs qui flatte le regard sans jamais le heurter. Telle est la magnificence de dame Nature. Moi (très) modeste jardinier en herbe, n'en suis que le serviteur.

Je vous offre ces floraisons très chères Mamans...

Et quant à toi ma maman, je sais que tu es présente, au sein même des fleurs de ce jardin. Je sais que tu es en elles, présence infinitésimale, particule, molécule, même atome....Peu importe. Alors je me suis posé la question.

Pourquoi les fleurs de ce jardin sont elles aussi belles? Ma maman est partie mais elle les habite aussi désormais...et ma maman etait tellement jolie....Voilà la raison...

Bonne fête ma Maman chérie.

géranium versicolor. dessin délicat...quel équilibre au final...

géranium versicolor. dessin délicat...quel équilibre au final...

géranium sanguineum. Rose pourpre simplement élégant.

géranium sanguineum. Rose pourpre simplement élégant.

Un autre sanguineum rose pale délicatement veiné de pourpre.

Un autre sanguineum rose pale délicatement veiné de pourpre.

geranium Johnson blue. fleurs magnifiques!

geranium Johnson blue. fleurs magnifiques!

geranium dragon heart. pourpre fushia intense avec son coeur sombre. j'adore.

geranium dragon heart. pourpre fushia intense avec son coeur sombre. j'adore.

geramium syrak. rose soutenu veiné de pourpre. très jolie fleur.

geramium syrak. rose soutenu veiné de pourpre. très jolie fleur.

celui là je n'ai pas le nom. Mais il est magnifique!

celui là je n'ai pas le nom. Mais il est magnifique!

rodhodendron X germania en pleine fleur. Ca explose en forme et couleurs rose nuancées

rodhodendron X germania en pleine fleur. Ca explose en forme et couleurs rose nuancées

Jolie ancolie si douce et romantique...

Jolie ancolie si douce et romantique...

digitale...toxique mais tellement jolie.

digitale...toxique mais tellement jolie.

Wow, ce mix mauve clair et saumon abricot délicat....

Wow, ce mix mauve clair et saumon abricot délicat....

Et que dire alors de ce mix blanc pur et velouté de violine....

Et que dire alors de ce mix blanc pur et velouté de violine....

Même une fleur de ciboulette m'interpelle!

Même une fleur de ciboulette m'interpelle!

mes sauvageonnes...Vous rappelez vous ce jeu d'enfant? on plaçait une fleur de bouton d'or sous le menton au niveau du cou...pour savoir si on aimait le beurre! le reflet du bouton d'or le confirmait!
mes sauvageonnes...Vous rappelez vous ce jeu d'enfant? on plaçait une fleur de bouton d'or sous le menton au niveau du cou...pour savoir si on aimait le beurre! le reflet du bouton d'or le confirmait!

mes sauvageonnes...Vous rappelez vous ce jeu d'enfant? on plaçait une fleur de bouton d'or sous le menton au niveau du cou...pour savoir si on aimait le beurre! le reflet du bouton d'or le confirmait!

Voir les commentaires

La couleur s'invite au jardin...

Publié le par Emile

premières roses..elles sont dans ce jardin depuis....je sais plus! Elles ne sont pas remontantes, les pucerons adorent ce rosier dont je ne connais pas le nom. J'adore son parfum délicat.

premières roses..elles sont dans ce jardin depuis....je sais plus! Elles ne sont pas remontantes, les pucerons adorent ce rosier dont je ne connais pas le nom. J'adore son parfum délicat.

Je l'attendais avec une certaine impatience. "Mes" fleurs et leurs boutons allaient bien finir par s'ouvrir et dévoiler leurs corolles. les floraisons ont donc démarré et s'enchainent dans les différentes parties du jardin.

Depuis ma terrasse, je peux enfin contempler les premiers fruits (....euhh, fleurs!) du travail fait et à ce stade, j'en tire une immense satisfaction, et pour tout vous dire une grande fierté.

Bon tout n'est pas parfait, loin s'en faut. J'ai deux rosiers qui, au vu de leur développement, ne semblent pas vouloir fleurir. Les branches sont courtes, avec un feuillage timide et je n'ai pas encore vu de bourgeons terminaux sur les rameaux. A suivre....Pareil avec des iris qui par contre se sont bien développés mais uniquement en feuilles.

Enfin j'avais planté en Avril dernier des campanules à feuilles de pêcher blanches et des géraniums "johnson blue", achetés en petits godets, pour les associer avec certains rosiers. Ils poussent mais j'ai surestimé leur vitesse de croissance et à ce rythme, le rendu avec les floraisons des rosiers ne devrait être que partiel. Idem, à suivre.

Ceci dit, je ne boude pas mon plaisir et globalement c'est positif. D'autant plus que nous ne sommes que le 21 Mai après tout. Juin devrait me combler. Patience donc!

Aujourd'hui il pleut, le jardin s'est de fait assombri sous le gris du ciel, et les frondaisons ploient sous le poids des ondées. Moi je l'aime bien aussi le jardin sous la pluie. Couplé à la douceur du temps, cet arrosage on ne peut plus naturel profite à l'ensemble de la végétation. La repousse drue de la pelouse tondue la semaine passée en témoigne. Le soleil revenu, je sais quoi faire, entre autres tâches...

Les boutons du rodho, ressemblant à ceux des fleurs de Lotus comme dit mon épouse Thaie, délivrent rapidement ces fleurs sublimes.

Les boutons du rodho, ressemblant à ceux des fleurs de Lotus comme dit mon épouse Thaie, délivrent rapidement ces fleurs sublimes.

Tellement content de ces iris colorés...et yen a d'autre à venir!
Tellement content de ces iris colorés...et yen a d'autre à venir!

Tellement content de ces iris colorés...et yen a d'autre à venir!

Ces ancolies ajoutent au romantisme de cet endroit du jardin. Les digitales aussi.

Ces ancolies ajoutent au romantisme de cet endroit du jardin. Les digitales aussi.

les géraniums vivaces "sanguineum" (je crois...) se mettent aussi de la partie. Derrière les campanules bleues arrivent.

les géraniums vivaces "sanguineum" (je crois...) se mettent aussi de la partie. Derrière les campanules bleues arrivent.

Mon endroit de prédilection...et de contemplation. De ce point, en dégustant un verre de bon vin (et j'en connais...et j'en ai...!) je regarde et note chaque endroit du jardin visible de ce point. Cela conditionne mes actions sur celui ci, le but étant d'arriver si possible, à une vision globale harmonieuse. Du boulot en perspective...
Mon endroit de prédilection...et de contemplation. De ce point, en dégustant un verre de bon vin (et j'en connais...et j'en ai...!) je regarde et note chaque endroit du jardin visible de ce point. Cela conditionne mes actions sur celui ci, le but étant d'arriver si possible, à une vision globale harmonieuse. Du boulot en perspective...

Mon endroit de prédilection...et de contemplation. De ce point, en dégustant un verre de bon vin (et j'en connais...et j'en ai...!) je regarde et note chaque endroit du jardin visible de ce point. Cela conditionne mes actions sur celui ci, le but étant d'arriver si possible, à une vision globale harmonieuse. Du boulot en perspective...

La pluie, c'est bien aussi. Les petites clochettes viennent de Chiangmai (Thailande) et tintent discrètement de leur tonalités nuancées, lors de petites brises rafraichissantes, tells qu'elles le font là bas dans les temples bouddhistes....

La pluie, c'est bien aussi. Les petites clochettes viennent de Chiangmai (Thailande) et tintent discrètement de leur tonalités nuancées, lors de petites brises rafraichissantes, tells qu'elles le font là bas dans les temples bouddhistes....

Voir les commentaires

Billet express : La Pyrale du buis est chez moi.

Publié le par Emile

Attaque soudaine du buis par les chenilles de la pyrale du buis.

Attaque soudaine du buis par les chenilles de la pyrale du buis.

Bonjour à tous,

Pas l'habitude de poster deux jours de suite, mais j'ai pensé que l'info en valait la peine.

uJ'avais bien remarqué que le buis semblait souffreteux et jauni en ce début de mois de mai. En m'approchant, pas suffisament cependant, je pensais à un dessèchement des feuilles, bien que des pousses vertes étaient présentes sur l'arbre. Je m'étais dit, bon, attendons un peu de voir comment ça va évoluer....

Quand ce matin, en passant à coté de l'arbuste bien mal en point, et en y regardant de plus près, quelle ne fut pas ma surprise de voir plusieurs chenilles vertes allègrement dévorer le peu de feuillage restant!

Deux pages de Net plus tard, et information prise, j'ai donc traité en express ledit arbuste avec une pulvérisation anti pucerons "choc" à base de pyrètrhrines naturelles agrées en agriculture biologique. Une heure plus tard, je suis retourné voir. Les chenilles ne bougent plus du tout et sont mortes. Efficace donc. Je ne sais pas si le buis s'en sortira mais ça freinera la prolifération de ces saletés de bestioles.

Deux remarques: j'ai fait ce traitement d'urgence car chez moi les floraisons démarrent à peine et que l'arbuste est assez loin des zones de plantes à fleurs. Bien qu'autorisé en Agriculture biologique, le produit n'est pas recommandé en cas de présence de pollinisateurs. D'autre part, j'ai un nichoir dans le jardin occupé par des mésanges charbonnières qui n'arrêtent pas de faire des allers et retours pour nourrir leur portée. Je les observe souvent (non craintives) mais elles ne sont jamais allées dans le buis. A priori les feuilles de buis secrètent une toxine ingérée par les chenilles lesquelles ne sont donc pas consommées par les oiseaux.

Pour info, je suis localisé en Essonne près de Mennecy. Mais il semble que ce fléau touche l'ensemble du pays....Donc prenez garde

Bon Week end quand même.

Voici une des chenilles. y en avait plusieurs dizaines je pense...

Voici une des chenilles. y en avait plusieurs dizaines je pense...

Voir les commentaires

Soleil, Ombre et Lumière. Transparence...

Publié le par Emile

L'ombre dans ce jardin est omniprésente, légère, changeante, dense, rafraichissante...

L'ombre dans ce jardin est omniprésente, légère, changeante, dense, rafraichissante...

Maintenant que les beaux jours sont là et que le soleil se fait de plus en plus ardent, de plus en plus longtemps aussi, je me rends compte que les plantations d'arbustes il y a plus de dix années, sont devenues plus imposantes. Les trois charmilles sont devenues de vrais arbres, de même que l'érable du japon qui atteint les cinq ou six mètres de hauteur. Les arbustes intermédiaires genre amélanchier et deutzia essaient tant bien que mal de se faire une place au milieu des frondaisons.

Cette lisière de sous bois que j'avais voulue au moment de planter, dépasse mes espérances et je trouve aujourd'hui plutôt joli le rendu d'autant plus que cela nous dissimule des voisins - avec qui nous sommes très bien au demeurant- lorsque nous sommes dehors sur notre terrasse.

En Novembre dernier, lorsque des premières plantations de vivaces, petits arbustes et autres bruyères, lesdits arbres avaient perdu leurs feuillages et la lumière automnale descendait jusqu'au sol. J'avais donc fait mes repérages malgré tout en fonction du sol mais aussi de l'exposition ombre ou lumière, plein soleil du matin ou de l'après midi.

Premier constat. Bien évidemment, le soleil hivernal ne se déplace pas sur le même axe que celui du printemps...à fortiori de l'été et c'est vrai que l'ensoleillement est vraiment différent d'une saison à l'autre. C'est une lapalissade mais le jardinage me fait apprendre les variations de luminosité liées aux solstices...Quand je travaillais sur mes analyses et évaluations de risques et dangers liés à l'industrie pétrolière et gazière dans mon bureau climatisé au 15 eme étage d'une tour de La Défense, j'avoue que cela ne me préoccupait pas vraiment...Que de temps perdu à ne pas regarder notre monde naturel....

Or donc, Je me trouvais fort dépourvu...quand le printemps fut venu...! En effet, non seulement, les endroits supposés ensoleillés lors de mes plantations hivernales se retrouvaient ombragées par les frondaisons des arbres sous lequels j'avais planté, mais une bordure exposée Nord supposée rester à l'ombre s'est ainsi retrouvée baignée de soleil à tout le moins une partie du matin tôt et ensuite le soir.

Ceci pour dire bien sûr, autant que de bien connaître la nature de son sol, savoir l'exposition des parties de son jardin est aussi primordiale au bien être des plantes. Bon je ne pense pas avoir fait beaucoup de fautes graves et l'an prochain me dira si je dois déplacer ou choisir les bonnes variétés de plantes pour les bons emplacements. Mais je vois par exemple que dans ma bordure "Nord" j'ai privilégié les feuillages, ce qui ne me déplait pas non plus, mais j'aurais aussi pu tenter quelques campanules, ou géraniums vivaces acceptant la mi ombre.

Enfin sur les emplacements où l'ombre se fait trop dense à mon sens, j'ai pratiqué une taille en transparence - ok, c'est pas la saison mais bon, j'ai coupé net et mastiqué les zones de coupe avec le produit adéquat pour éviter de laisser les coupes à l'air libre - ce qui a donné une ombre bien plus claire, mais surtout de l'espace entre le sol et la ramure des arbres. J'ai constaté que le soleil du matin pouvait enfin caresser mes plantations "sous arbres" pendant un couple d'heures au moins ce qui leur est bénéfique j'en suis certain, et que l'espace sous ramure "requalifiait" l'ombre dense en ombre légère.

Pour terminer, quelques clichés illustrant le propos, bien qu'aujourd'hui le soleil plus que voilé en cette journée orageuse, adoucit la lumière. Mais comme la pelouse a été tondue, le marron des massifs et bordures laisse de plus en plus la place aux divers tons de vert en attendant les floraisons, ...et que le jardin est propre...Autant poster ce billet!

Vue de la terrasse...c'est MON endroit stratégique pour y déguster un bon vin de bordeaux...et écouter mes plantes! hahaha!

Vue de la terrasse...c'est MON endroit stratégique pour y déguster un bon vin de bordeaux...et écouter mes plantes! hahaha!

Je n'ai pas pu retrouver l'oiseau qui m'a déposé la noisette devenue "ça" pour le remercier! bon j'ai un peu taillé aussi en transparence.

Je n'ai pas pu retrouver l'oiseau qui m'a déposé la noisette devenue "ça" pour le remercier! bon j'ai un peu taillé aussi en transparence.

Et l'érable du Japon aussi y a eu droit à cette taille en transparence. les coeurs de marie en dessous sont toutes heureuses de cette luminosité retrouvée.

Et l'érable du Japon aussi y a eu droit à cette taille en transparence. les coeurs de marie en dessous sont toutes heureuses de cette luminosité retrouvée.

effet d'optique...Non ce charme n'est pas grand. Son tronc fait 25 cms de diamètre. J'ai éliminé pas mal de branches à l'intérieur. Le rodho xGermania planté à proximité me dit merci.

effet d'optique...Non ce charme n'est pas grand. Son tronc fait 25 cms de diamètre. J'ai éliminé pas mal de branches à l'intérieur. Le rodho xGermania planté à proximité me dit merci.

Plein soleil pour les iris. C'est la première fois que des iris ont été planté et fleurissent ici dans le jardin de cette maison depuis qu'elle a été construite!!

Plein soleil pour les iris. C'est la première fois que des iris ont été planté et fleurissent ici dans le jardin de cette maison depuis qu'elle a été construite!!

On dirait que c'est grand....Mais non! ça fait au bas mot 800 mètres carrés...Ceci dit, j'ai encore de la place pour planter! Waow...Génial!!

On dirait que c'est grand....Mais non! ça fait au bas mot 800 mètres carrés...Ceci dit, j'ai encore de la place pour planter! Waow...Génial!!

Une partie de ma bordure "Nord". Physocarpe doré entouré d'Heuchères, Fougères, carex. J'y ai aussi ajouté des lamiers en bordure de bordure...

Une partie de ma bordure "Nord". Physocarpe doré entouré d'Heuchères, Fougères, carex. J'y ai aussi ajouté des lamiers en bordure de bordure...

Voir les commentaires

1 2 3 > >>